L'Empire de l'atome
Accueil Bibliographie Liens Publicités 1° de Couverture Biographie

 

Empire of the Atom 1956

Illustration Hubert de Lartigue

Traduction de Pierre Billon avec le roman "Le sorcier de Linn"
pour Opta CLA n°11 en 1967

"J'ai lu" n° 418 en 1972

Ce roman intègre les nouvelles:
A son is born 1946
Child of the Gods 1946
Hands of the Gods 1946
Home of the Gods 1947
The barbarian 1947

et est suivi du roman
"Le Sorcier de Linn" 1962

   Dans la Maison impériale de Linn un enfant venait de naître. Mais au lieu de la joie, la consternation régnait dans tous les coeurs : le seigneur Clane Linn était physiquement anormal. C’était un mutant frappé par la malédiction des dieux de l’Atome.

   Pourtant, lorsque les troupes barbares de Czinczar déferleront sur l’empire, quelques années plus tard, seul le seigneur Clane, l’être exceptionnel qui a maîtrisé les secrets de l’atome, pourra s’opposer à elles.

   Mais que peut un homme seul et trahi de toutes parts contre le courage indomptable des hordes de Czinczar ?

Ce que j'en pense :

cla n°11
   Comme Pierre Bordage le fera plus tard, c'est un être difforme qui est le héro de ce récit, un être que rien ne prédestine à la gloire. C'est au niveau de la reflexion que Clane manifeste sa supériorité durant cette époque "post-apocalyptique".

   Il est question de l'énergie nucléaire mystifiée. Qu'il est bizarre ce temps où la centrale nucléaire est un lieu de culte, et où les savants sont les agents du culte. Van Vogt nous livre ici un de ses mondes particulier rappelant les dynasties romaines, une société bien humaine avec ses complots et ses guerres, ses puissants et ses faibles, un monde perdu au milieu d'objets dont les habitants ne savent rien, mais qu'ils utilisent néanmoins comme ces immenses astronefs permettant le voyage spatial (mais que savons nous du fonctionnement des objets que nous utilisons aujourd'hui ?)

   Ce roman est le premier du cycle de Linn, qui se poursuit avec  "le Sorcier de Linn" (que je préfère). La lecture est très facile malgré le style, Van Vogt ne nous encombre pas de détails scientifiques et techniques : à l'imaginaire de travailler .

cla n°11

 Haut de page